Association France-Oural

Objectifs et histoire

Objectifs et histoire

France-Oural : symbolique d’un engagement véritablement européen

L’Association France-Oural est née au tout début des années 90, quand la région de l’Oural, si longtemps isolée du monde s’ouvrait.

L’engagement européen de l’Association France-Oural, forte de quelque 300 membres français et russes, dont une soixantaine de membres actifs en France et une trentaine dans l’Oural, l’amène à agir sur le terrain au rapprochement entre la partie occidentale de l’Europe, et plus particulièrement la France, et sa partie orientale : la région de l’Oural et au-delà.

medium_vod.res3

La région de l’Oural est symbolique, stratégique et riche. Elle est à la charnière du continent entre sa partie Atlantique et Pacifique. C’est un vaste espace compris du Nord au Sud entre la mer Caspienne et l’Océan Arctique et d’Est en Ouest entre la Sibérie Occidentale et la Volga. Elle est considérée comme une frontière géographique mais elle est centrale, si l’on prend en compte l’espace sibérien, qu’on voit mal séparé du reste de la Russie. Quant à sa partie fluviale, aujourd’hui au Kazakhstan, elle est aussi à la charnière de l’Europe et de l’Asie centrale.

Cet aspect symbolique fonde l’Association à agir pour la prise de conscience des Européens occidentaux et orientaux des limites de leur Patrie commune. Il y a plus d’urgence qu’on ne croit en la matière et l’indifférence n’est pas de mise car l’avenir de la Sibérie (et donc le notre) se joue actuellement entre l’Europe, dont elle est culturellement une partie incontestable, et la pression démographique asiatique.

northern-urals-02

 

 

 

La baisse de population catastrophique de la Russie devrait interpeller tout Européen. C’est ce qui va justifier la partie dite « humanitaire » de notre action qui devient de plus en plus une coopération, des échanges et des transferts d’expériences.

La compréhension et l’intérêt mutuel des peuples européens s’entretiennent par la connaissance mutuelle et la préservation des connivences culturelles acquises, tout particulièrement entre Français et Russes. C’est la raison de l’action culturelle de l’association et de son implication dans l’interpénétration des espaces linguistiques et culturels de la francophonie et de la russophonie.

Seuls des intérêts mutuels bien compris et pérennisés peuvent assurer une coopération solide dans la durée entre partenaires de différents pays. A son modeste niveau, l’association peut contribuer par son expérience, ses réseaux et partenariats éprouvés et sa bonne compréhension des mentalités des uns et des autres, à l’établissement de partenariats de rapprochements et d’échanges économiques. Bien sûr, les intérêts de tous et de chacun étant bien pris en compte et respectés.